Après votre arrivée : Aide-mémoire « Vivre au Canada »

Pour vous préparer à votre nouvelle vie au Canada, vous devez faire certaines choses importantes avant et après votre arrivée. Les éléments suivants ne s’appliquent peut-être pas tous à votre cas, mais ils peuvent vous aider dans vos préparatifs.

Si vous êtes un réfugié, le gouvernement du Canada vous fournira de l’information et de l’aide pendant le processus d’immigration.

Avant d’arriver au Canada

  1. Rassemblez tous les documents officiels vous concernant et concernant les membres de votre famille qui vous accompagnent et apportez-les au Canada.

    Les documents les plus courants sont les suivants :

    • Certificat (acte) de naissance ou de baptême
    • Passeport
    • Documents de mariage, de séparation ou de divorce
    • Dossiers d’adoption pour les enfants adoptés
    • Certificat de décès pour un conjoint décédé
    • Dossiers scolaires, diplômes et certificats d’attestation d’études, y compris la liste des cours que vous avez suivis pour obtenir un diplôme ou un certificat
    • Dossiers médicaux (ordonnances, résultats d’examens cliniques, radiographies, allergies, etc.) et fiches dentaires
    • Lettres de recommandation d’anciens employeurs
    • Documents d’enregistrement du véhicule (si vous importez un véhicule motorisé au Canada)
    • Photocopies de tous les documents essentiels et importants, au cas où vous perdriez les originaux (assurez-vous de conserver les photocopies à un endroit différent des originaux)

    Si des membres de votre famille immigrent à une date ultérieure, vous devriez aussi apporter une copie de leurs documents officiels.

    Vous n’aurez peut-être pas besoin de tous ces documents immédiatement, mais il vaut mieux apporter tous vos documents officiels, au cas où ils vous seraient utiles plus tard. Il est souvent beaucoup plus difficile d’obtenir ces documents après que vous avez quitté votre pays d’origine.

    Traduction de vos documents

    Si vos documents originaux ne sont pas en français ou en anglais, il vous faudra les faire traduire. La langue requise et le type de traduction (générale, certifiée, notariée, etc.) dépendront de l’endroit où vous avez décidé d’habiter et de ce à quoi ces traductions serviront (études, santé, question juridique, travail, etc.).

  2. Si votre langue maternelle n’est ni le français ni l’anglais, efforcez-vous d’améliorer votre français ou votre anglais, selon le cas.

    L’aptitude à communiquer pourrait être votre atout le plus important pour vous établir avec succès au Canada et trouver un bon emploi.

    Pour en apprendre davantage sur ces sujets, veuillez consulter les sections Améliorer son français ou son anglais et Emploi et revenu.

  3. Prévoyez où loger durant les premiers jours suivant votre arrivée au Canada. Prenez les dispositions nécessaires pour habiter avec de la famille ou des amis, ou bien réservez une chambre d’hôtel dans un endroit central. Pour obtenir de l’information sur le logement temporaire ainsi que sur la façon de louer ou d’acheter une maison au Canada, consultez la section Logement.

  4. Préparez-vous à trouver un emploi au Canada :

    • Obtenez une copie de vos diplômes et certificats d’attestation d’études.
    • Obtenez des lettres de recommandation d’anciens employeurs.
    • Informez-vous sur la façon de faire évaluer vos titres de compétence.
    • Vérifiez si votre profession est réglementée ou non au Canada.
    • Renseignez-vous sur la façon de chercher du travail et de faire une demande d’emploi au Canada.

    Pour obtenir un aperçu de ce que vous devez savoir pour trouver un emploi au Canada, consultez la section Emploi et revenu.

  5. Renseignez-vous au sujet du système d’éducation au Canada. Prenez note des dates limites pour les demandes d’admission et les inscriptions dans les écoles, les collèges et les universités. Pour obtenir de l’information au sujet des écoles pour vos enfants et des possibilités d’éducation pour vous, consultez la section Éducation.

  6. Renseignez-vous sur les soins de santé au Canada et souscrivez une assurance-maladie privée. Cette assurance servira à couvrir vos frais médicaux d’urgence jusqu’à ce que vous puissiez obtenir l’assurance-maladie du gouvernement au Canada.

  7. Apprenez-en davantage sur la province et la ville où vous vous établirez.

  8. Informez-vous sur les saisons et les conditions météorologiques au Canada et apportez des vêtements adéquats.

  9. Renseignez-vous sur les lois canadiennes et sur vos droits et responsabilités en tant que résident du Canada.

Traverser la frontière

Lorsque vous arrivez au Canada, vous devez avoir certains documents avec vous. Sans ces documents, vous ne pourrez pas entrer au Canada.

  1. Documents essentiels

    • Un visa d’immigration canadien (le cas échéant) et une Confirmation de résidence permanente pour chacun des membres de la famille qui vous accompagnent;
    • Un passeport valide ou un autre titre de voyage pour chacun des membres de la famille qui vous accompagnent;
    • Deux (2) exemplaires d’une liste détaillée de tous les biens (mobilier et effets personnels) que vous avez l’intention d’apporter au Canada à titre d’effets d’immigrants (précisez la valeur, la marque, le modèle et le numéro de série de chacun des articles, s’ils en ont un). Divisez la liste en deux sections : les biens que vous apportez et les biens qui suivront plus tard. Consultez la section Avant votre arrivée : L’importation de biens au Canada pour en savoir plus;
    • Deux (2) exemplaires d’une liste des biens qui arriveront ultérieurement et de la valeur monétaire de chacun.

    Ne laissez pas ces documents dans vos bagages. Gardez-les sur vous en tout temps.

  2. Divulgation des fonds en votre possession

    Si vous apportez plus de 10 000 $ canadiens, vous devez en informer un agent canadien lors de votre arrivée au Canada. À défaut de divulguer cette information, vous risquez une amende ou une peine d’emprisonnement. Ces fonds peuvent être sous forme :

    • d’argent;
    • de valeurs mobilières au porteur (par exemple, sous forme d’actions, d’obligations, garanties ou non, ou de bons du Trésor);
    • de titres négo ciables au porteur (par exemple, de traites de banque, de chèques, de chèques de voyage ou de mandats).

    Renseignez-vous davantage au sujet de vos responsabilités en matière de divulgation des fonds en votre possession avant votre départ ou dès votre arrivée au Canada.

  3. Carte de déclaration douanière

    Avant votre arrivée au Canada, il se peut que vous deviez remplir une Carte de déclaration douanière. Il vous faut la remplir avant de rencontrer les représentants des services des douanes et de l’immigration, même si vous n’êtes pas citoyen canadien. Si vous arrivez en avion, il serait opportun de remplir cette carte avant de quitter l’appareil.

    Ce qu’il vous faut déclarer

    Il vous faudra déclarer ce qui suit sur votre Carte de déclaration douanière :

    • tout bien sur lequel il vous faut payer des droits de douane, comme les boissons alcoolisées, les produits du tabac et les cadeaux que vous apportez au Canada;
    • les biens commerciaux, les plantes, les aliments, les animaux, les armes à feu ou tout autre type d’arme que vous apportez au Canada;
    • tout montant d’argent supérieur à 10 000 $ canadiens que vous apportez au Canada.

    N’énumérez pas, sur ce formulaire, le mobilier et les biens personnels que vous apportez ou qui vous suivront au Canada. Il vous faudra plutôt présenter la liste de ces biens séparément à un agent des services douaniers.

    Déclarez tous les biens

    Si vous omettez de déclarer à un agent que vous transportez des biens qui doivent être déclarés, vous risquez une amende ou une peine d’emprisonnement. L’argent que vous déclarez peut être sous forme d’argent liquide, de valeurs mobilières au porteur (par exemple, actions, obligations, garanties ou non, ou bons du Trésor) ou de titres négociables au porteur (par exemple, traites bancaires, chèques, chèques de voyage ou mandats).

    Consultez le site Web de l’Agence des services frontaliers du Canada pour obtenir de plus amples renseignements sur la façon de déménager au Canada.

  4. Entrevue

    À votre arrivée au Canada, vous devrez passer deux entrevues de vérification. Si vous avez en main tous les documents requis et que ceux-ci sont en ordre, vos entrevues devraient se dérouler rapidement.

    Première entrevue — les documents officiels

    Un agent des services frontaliers du Canada vous accueillera. Il procédera à la vérification de votre visa et de vos titres de voyage et s’assurera que vous et tous les membres de votre famille qui vous accompagnent avez bien tous les titres de voyage nécessaires. Il vérifiera votre état de santé et vous posera des questions semblables à celles qui figurent sur le formulaire de demande d’immigration.

    Préparez-vous à répondre aux questions suivantes :

    • Est-ce que votre famille vous accompagne?
    • Avez-vous déjà été condamné pour un crime grave dans votre pays d’origine?
    • Combien de temps pensez-vous rester au Canada?
    • Combien d’argent apportez-vous?
    • Êtes-vous en bonne santé?
    • Êtes-vous déjà venu au Canada? Vous a-t-on demandé de partir?

    Une fois cette première entrevue terminée, vous rencontrerez un autre agent des services frontaliers du Canada, qui vérifiera les biens que vous apportez. À certains points d’entrée, il peut arriver que ce soit le même agent qui procède aux deux entrevues.

    Deuxième entrevue — effets personnels

    Dans le cadre de la deuxième entrevue, il vous faudra déclarer ce que vous apportez au Canada.

    L’agent vous demandera de lui remettre votre carte de déclaration. Vous devrez lui indiquer que vous désirez immigrer au Canada. Il se peut alors que l’agent vous dirige vers un autre endroit pour les formalités douanières.

    Il vous faudra remettre à l’agent la liste des biens que vous apportez et celle des biens qui arriveront ultérieurement. L’agent effectuera, avec vous, la vérification de ces deux listes et vous posera éventuellement certaines questions sur des articles qui y figurent. Il est également possible qu’il procède à l’inspection de vos bagages.

    Préparez-vous à répondre aux questions suivantes :

    • Qu’apportez-vous au Canada?
    • Avez-vous des animaux vivants ou des plantes en votre possession?
    • Avez-vous des armes à feu, des munitions ou des articles pyrotechniques en votre possession?
    • Avez-vous de la viande ou des produits laitiers en votre possession?
    • Avez-vous des fruits ou des légumes frais en votre possession?
    • Avez-vous des objets provenant d’espèces menacées d’extinction?

    Ne faites pas de fausse déclaration

    Il vous faut répondre à toutes les questions en toute franchise. Toute fausse déclaration constitue une infraction grave qui pourrait compromettre vos possibilités de rester au Canada. Si vous êtes bien préparé et que vous n’apportez rien qui soit interdit au Canada, le processus se déroulera rapidement.

    S’il ne constate aucun problème, l’agent autorisera votre entrée au Canada à titre de résident permanent en signant votre Confirmation de résidence permanente.

Durant vos deux premières semaines au Canada

  1. Renseignez-vous sur les différentes ressources et sources d’information qui vous sont offertes pour vous aider à vous établir au Canada.

  2. Appelez ou visitez un organisme d’aide aux immigrants situé dans votre ville pour connaître les services qu’ils offrent.

  3. Demandez les documents importants tels que :

    • Carte d’assurance-maladie du gouvernement, pour pouvoir recevoir des soins de santé au Canada. Vous devriez en faire la demande aussitôt que possible après votre arrivée au Canada.
    • Numéro d’assurance sociale (NAS). Vous ne pouvez pas travailler au Canada sans un NAS.

  4. Fournissez à Citoyenneté et Immigration Canada (CIC) votre nouvelle adresse au Canada. Vous recevrez votre carte de résident permanent par la poste.

  5. Ouvrez un compte bancaire dans une institution canadienne.

  6. Explorez votre ville et renseignez-vous sur les moyens de transport disponibles.

  7. Apprenez comment faire un appel téléphonique et accéder à Internet.

  8. Mémorisez le numéro de téléphone national d’urgence : 911. N’hésitez pas à composer ce numéro si vous avez une urgence médicale ou autre.

Durant vos deux premiers mois au Canada

  1. Si vous n’avez pas d’emploi, vous devriez commencer rapidement à en chercher un. Vous pouvez obtenir des renseignements sur les offres d’emploi, sur la façon d’adapter votre curriculum vitae pour les employeurs canadiens, sur les programmes de mentorat et autres auprès d’un organisme local d’aide aux immigrants.
  2. Améliorez votre français ou votre anglais.

  3. Renseignez-vous sur le logement et sur la façon de chercher un logement à louer ou à acheter.

  4. Lisez sur l’éducation au Canada afin d’apprendre, par exemple, comment inscrire votre enfant à l’école et quelles options vous sont offertes pour améliorer vos qualifications et vos compétences.

  5. Obtenez un permis de conduire canadien si vous pensez conduire au Canada.

  6. Renseignez-vous sur les lois canadiennes et sur vos droits et responsabilités civiques comme résident du Canada.

  7. Trouvez un médecin ou un centre de soins de santé pour vos besoins en matière de santé. Lorsque vous recevrez votre carte d’assurance-maladie du gouvernement, prenez rendez-vous pour un bilan de santé et une mise à jour de vos vaccins.

Services offerts aux immigrants dans votre région

Notre carte interactive vous aidera à trouver les services qui sont offerts aux immigrants dans votre région.
Date de modification :